François-Joseph et Sissi, Le devoir et la rébellion, Jean des Cars

Cette excellente saga retrace l’épopée d'un couple légendaire, François-Joseph et Elisabeth de Habsbourg. Le titre annonce deux personnalités opposées. Lui, l'empereur entièrement fidèle et dévoué à sa tâche et elle, plus excentrique, fuyant la pression de la Cour. Pourtant, ils s’aimeront toute leur vie comme le démontre une riche correspondance. Jean des Cars est passionnant et a le don pour dénicher les petits détails de l'histoire. Une belle iconographie accompagne cet ouvrage. Plongez sans attendre dans le destin extraordinaire de Sissi, jeune et insouciante duchesse de Bavière, qui devient soudainement impératrice d’Autriche et reine de Hongrie. 

 

02/11/2017

Ed. Perrin

25€

Winston Churchill, FRANçois Kersaudy

 

Voici une biographie très riche sur le personnage de Winston Churchill. De manière extrêmement documentée, l’auteur nous raconte l’ascension fulgurante de Churchill. Grâce notamment à son nom et à ses nombreuses relations mais aussi par son acharnement au travail et une opiniâtreté démesurée. Ajoutez un grain de folie et vous trouverez Monsieur Winston Leonard Spencer-Churchill, homme d’état britannique mondialement connu !

 

26/02/2015

Ed. Tallandier

28,90€

le sacrifice du soir, Jean de Viguerie

 

Cette biographie passionnante nous révèle le personnage de Madame Elisabeth sœur du roi Louis XVI. L’auteur brosse un portrait admirable d’Élisabeth Philippine Marie Hélène de France née le 3 mai 1764 à Versailles. Orpheline à 3 ans elle sera la protégée de ses proches et de son frère le roi. Dans un premier temps l’auteur décrit la vie de la princesse à la cour de Versailles : ses occupations, ses loisirs, ses nombreux liens d’amitié et ses multiples échanges épistolaires. A 19 ans Louis XVI lui offre une maison et un terrain à Montreuil. La princesse s’y rend tous les jours à cheval mais ne peut y dormir avant sa majorité (25 ans à l’époque). Elle reçoit une éducation intellectuelle et spirituelle très complète et se montre douée pour les mathématiques et les sciences. Elle entretient un lien très fort avec les demoiselles de Saint Cyr. Deux de ses gouvernantes bien aimées, Madame de Mackau et Madame d’Aumale y sont d’ailleurs très investies. Madame Elisabeth refuse de se marier ni même d’entrer au couvent. Elle choisit une autre vocation : rester auprès des siens, son frère Louis XVI, sa femme Marie-Antoinette et leurs deux enfants.

 

Dans la deuxième partie du livre les troubles révolutionnaires émergent. Les proches de la famille royales fuient le royaume et s’exilent. Madame Elisabeth demeure fidèle à sa promesse. Elle soutient le roi son frère même si bien souvent elle désapprouve sa politique. Contre vents et marées, elle reste une présence réconfortante pour les souverains éprouvés. Elle puise toutes ses forces dans la prière quotidienne, elle confie aux cœurs immaculés de Jésus et de Marie la famille royale et le royaume de France. Le 13 août 1792, elle est conduite avec son frère, sa belle-sœur, sa nièce et son neveu dans la prison du Temple. Le 9 mai 1794 elle est jugée et exécutée le lendemain puis ensevelie dans une fosse commune.

 

Certains reprochent à ce livre de mêler la légende à l’histoire et de puiser aux sources de la tradition contre-révolutionnaire. Soit ! Malgré tout, l’auteur restitue à merveille l’intériorité du personnage et sa grande force d’âme. Le lecteur imagine alors une princesse résolue, pleine d’audace, courageuse montant à l’échafaud avec un cœur toujours plus confiant en la divine providence. 

 

10/06/2010

Ed. du Cerf

19€